Varia

L’amour de mes 19 ans

« Mon amour,

Il n’y a aucune journée qui passe sans que ton nom, ton visage et les moments que nous avons partagés ensemble ne me viennent à l’esprit.

Je me rappelle encore de cette discussion que nous avions eu dans les escaliers de l’hôtel, où ton sourire laissait entrevoir le désir de me revoir bientôt. Je n’oublierai jamais ce regard velouté que tu me portais avant ton départ. Ces yeux qui me donnaient l’envie de m’abandonner à toi, à te suivre là où il serait possible de vivre de grands moments d’amour et de passions.

Ce regard ne sera jamais perdu…

Grâce à toi, je suis devenu l’homme qui dormait en moi depuis trop longtemps. Tu as éveillé la force qui me fallait pour être capable de prendre soin d’une femme pour toujours, le courage pour la protéger des intempéries de la vie, et l’amour pour l’aimer à jamais.

Tu es celle pour qui j’aimerais devenir un meilleur homme, un amant extraordinaire, un complice et une bouée lorsque la mer sera houleuse. J’ai envie de me donner à toi parce que je ne peux m’empêcher de croire que ce qui se passe entre nous n’est qu’un amour de passage.

Je veux que tu saches que mon coeur sera toujours à tes côtés jusqu’à ce que nous soyons réunis à nouveau. Je prendrai soins de t’écrire régulièrement car je sais que tu aimes tant recevoir de mes nouvelles de cette façon. Aucune de ces lettres ne seront difficiles à écrire, puisque tu en seras ma plus grande inspiration.

L’amour que je porte à ton égard sera l’encre des mots que je t’écrirai, et ces lettres seront ma peau que tu pourras caresser jusqu’à ce que nous nous revoyons.

Je t’aime. Tout simplement…

Ton voyageur xxx« 

Cette lettre fut écrite à 19 ans lors d’un voyage en Europe, lorsque j’attendais le train à la Gare d’Amsterdam. Revenu chez moi quelques semaines plus tard, j’avais tenté de la rejoindre avec le numéro qu’elle m’avait donné. Malheureusement, son père, qui avait répondu au téléphone, n’a jamais voulu me laisser parler à sa fille. Je n’ai jamais pu entrer en contact avec elle par la suite…

Il y a de ces coups de foudre que l’on oublie jamais et que l’on garde précieusement dans ses plus beaux souvenirs. Comme quoi la vie peut parfois nous jouer de vilains tours que nous ne pouvons jamais oublier.

Catégories :Varia

1 réponse »

Laissez un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s