Ce que j’ai appris entre vos seins…

astuces-contre-seins-qui-tombent

J’ai toujours aimé les seins. Je trouve ça beau. C’est doux et à mes yeux, les seins reflètent la féminité à son meilleur. Pendant plusieurs années, j’avais toujours considéré un plus grand intérêt sur les seins plus volumineux que les plus petits. Pourquoi? Je ne sais pas trop. Peut-être parce que j’aimais avoir les mains pleines quand j’ai envie de caresser le corps de ma partenaire. Mais un jour, ma perception des seins changea après m’être retrouvé à fréquenter une femme qui n’en avait presque pas.

Elle en avait peu et moi sur le coup je n’étais pas un fervent des petits seins. Comme ça n’a jamais été mon premier critère pour fréquenter quelqu’un, j’étais prêt à faire « exception à la règle » parce que la femme qui me faisait de l’oeil était très intéressante. Tout ça pour dire qu’avec un peu de temps d’adaptation et d’ouverture d’esprit, je me suis vite rendu compte que le plaisir n’avait rien à voir avec la grosseur. Ma copine de l’époque avait peut-être des petits seins, mais ils étaient vraiment sensibles. Tellement qu’au moindre effleurement, je voyais dans ses yeux quelque chose qui s’animait en elle et qui la remplissait de désirs. C’était quelque chose! Et quand je me suis rendu compte à quel point mes caresses la rendaient carrément dingue et allumée sexuellement, J’y prenais plaisir moi aussi.

C’est à partir de ce moment que je me suis aperçu que la grosseur des seins n’avait rien à voir avec la sensibilité. Dès cet instant, je ne pouvais plus regarder ni toucher un sein de la même façon et je me suis mis à être plus attentif aux réactions que mes caresses pouvaient engendrer chez le sexe opposé.

C’est beau un sein. C’est doux et sensuel à la fois. Et parce que la sensibilité peut varier d’une femme à l’autre, je trouve important d’adapter notre attention selon les besoins et les envies de la principale intéressée. Parce qu’au fond, ce qui est le plus important n’est pas nécessairement le plaisir qu’un homme peut avoir en les touchant ou les embrassant, mais plutôt le plaisir ressenti par celle qui a envie de les offrir. Quand la femme aime ce qu’on lui apporte, ce n’est pas difficile pour un homme de se plier aux demandes de sa partenaire.

Les seins sont certes de bons atouts de séduction, mais le vrai plaisir ne réside pas dans la présentation de ses derniers mais bien dans la façon dont ils sont pris en charge par le principal intéressé. La grosseur importe peu. Dommage que certains hommes n’aient pas encore compris la nuance car ils auraient un malin plaisir à combler les fantasmes de leur partenaire.

Laissez un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s