L’amour et le sexe: Deux besoins, un monde de différence

3130761990_1_6_hnbP9ujS

Beaucoup confondent « amour » et « sexe ». Avoir des relations sexuelles avec une autre personne ne signifie pas l’aimer et j’ai l’impression que ce sont les femmes qui font le plus cette confusion. Nous, les hommes, sommes plus prompts à remonter notre pantalon et passer à autre chose. Et même si un homme la baisse, cela ne prouve pas qu’il ait des sentiments pour la femme. Pas plus qu’une femme qui se déshabille plus vite que son ombre et se rhabille à la même vitesse, repue mais pas amoureuse. Souvent, on croit que le fait d’avoir cédé à des avances nous envoie, ligotés, au fond d’une toile d’araignée, telle une proie devenue vulnérable. Erreur!

Tout dépend de votre interprétation de ce que représente l’acte sexuel à vos yeux. Pour certains, c’est personnel et profond, revêtant une grande importance, alors que d’autres baisent comme ils respirent. Butiner n’avait aucune conséquence pour moi dans ma longue période de léthargie sentimentale vécue dans ma vingtaine. Mais, aujourd’hui, dans la mi-quarantaine, donner mon corps à quelqu’un implique une plus grande signification émotionnelle qu’avant.

Que se produit-il quand votre ex vient chercher les enfants et que vous dérapez sur le lit? Est-ce en souvenir du bon vieux temps ? Parce que vous êtes encore célibataires et que vous vous « rendez service »? Parfois l’un des deux (voire les deux!) est en couple, mais celui qui est seul croit qu’attirer l’ex dans son lit, c’est l’attirer à nouveau dans sa vie. Vous lui avez juste donné un tour gratuit. L’autre en ressort rassasié, peu reconnaissant et oublie aussitôt cet acte que vous avez cru si important.

Que dire des gens qui sont attirés physiquement par l’ex, qu’ils savent qu’ils ne devraient pas mais le font quand même? Il n’y a rien de chimique dans ce genre de siuation. C’est simplement la pénurie de sexe qui pousse quelqu’un à revenir vers le connu en attendant l’inconnu. C’est la névrose qui réclame son dû. C’est bien mieux de revenir dans les vieilles pantoufles! Ça rassure, non? Et un peu de sexe, ça ne peut que faire du bien… Ou du mal. Tout dépendant de la façon d’interpréter ce qu’il s’est passé. Certains sont assez malins pour s’introduire dans une carence sexuelle d »une personne et faire le grand jeu: il la connaît par cœur, il sait où il faut appuyer pour la faire craquer. Il n’y a pas d’amour, mais une lutte de pouvoir, l’un essayant de prendre le contrôle sur l’autre par le sexe. Ce n’est pas parce que vous couchez ensemble que vous vous aimez. Cette leçon, je l’ai apprise maintes et maintes fois dans ma jeunesse.

Vous avez rompu, mais vous continuez à coucher avec l’ex: il y en a forcément un qui croit que ça va repartir et l’autre qui ne pense qu’à se satisfaire. Combien couchent avec l’ex, par commodité ou dans l’espoir de le faire retomber dans ses filets? Quand vous rompez, tenez-vous le plus éloigné possible de l’autre. S’il n’y a pas d’enfant et que vous ne travaillez pas ensemble, coupez toutes communications pour avoir la paix et vous remettre d’aplomb. Si l’ex est le parent de vos enfants, ne communiquez avec que pour l’essentiel. La rupture est déjà dure à avaler. Quand l’autre revient dans votre lit, l’espoir revient avec lui et vous vous faites virer une fois de plus, dès que vous abordez la question sentiment. Cessez donc de confondre le sexe et l’amour!

Quand l’autre s’enfuira au petit jour, vous vous sentirez encore plus déprimés et dégoûtés de vous être fait berner. Attendez donc que la complicité et la confiance s’installe, en plus du désir, avant de vous donner à nouveau à quelqu’un. Certains, au cours d’ébats sexuels, sont capables de manifester tellement d’affection et de passion qu’ils peuvent vous faire croire, involontairement, qu’ils sont fous ou folles de vous. C’est déstabilisant parce qu’une fois perpendiculaires au sol, ils redeviennent froids comme de la glace, alors que la braise enflammait votre lit. On peut dire toutes sortes de bêtises dans le feu de l’action. À chacun comprendre la différence.

Avoir du sexe ne prouve rien et n’est surtout pas une preuve d’amour, surtout à l’époque du sexe fast-food. Vous baisez comme vous respirez et ça commence à 12 ans! Et le respect dans tout ça? De soi et de l’autre ? J’ai fait du mal et on m’en a fait, parce que je ne respectais ni mon corps ni celui de l’autre. Aujourd’hui je sais faire la différence entre le sexe et l’amour. La connexion ne se fait pas uniquement au niveau des organes génitaux, mais également au niveau des croyances et des valeurs que je pratique.

Baiser n’est pas synonyme d’exister, mais…

Le sexe reste quelque chose de beau quand les deux parties ont du plaisir. Tant que le partage charnelle se déroule dans le plus grand respect.

4 commentaires sur « L’amour et le sexe: Deux besoins, un monde de différence »

  1. Excellent article, j’aime beaucoup votre écriture ! C’est une bonne analyse mais du coup, je crois que plus naïve que moi tu meurs : Il y a vraiment autant de gens qui re-couchent avec leur ex ?! Ne rigolez pas mais ça ne me viendrait pas à l’esprit.

    Aimé par 1 personne

Laissez un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s