En passant

Si tu restes en couple par peur d’être seule, assieds-toi, j’aimerais qu’on discute…

sad-lady-standing-near-window.jpg

Salut. C’est moi, ta conscience. Je prends la peine de m’adresser à toi directement parce que ce tu fais en ce moment me fait grincer des dents. Étant donné que je n’avais pas envie de faire un détour pour te faire part de mon état d’âme, j’ai décidé d’imposer ma voix, juste assez pour que tu puisses m’entendre dire ce que je pense face à ce que tu fais.

Ok, je sais que l’autre de cadre plus dans tes plans. Je sais aussi que tu as envie de mettre un terme à ta relation mais, à ma grande surprise, tu restes encore là, à ses côtés, sans trop savoir pourquoi ni comment tu pourrais parvenir à tes fins. Personnellement, je pense que tu sais très bien ce que tu veux et comment tu aimerais que ça finisse. Tu n’as juste pas le culot de te l’avouer, c’est tout.

C’est peut-être parce que tu n’as pas envie de te retrouver seule. Je pense en fait que tu as peur de te retrouver seule. C’est pour ça que tu n’oses pas prendre les devants pour dire que c’est terminé. Au lieu de prendre le fardeau de la culpabilité, tu aimes mieux transférer ce fardeau sur les épaules de l’autre. De cette façon, tu te détaches de toutes responsabilités tout en obtenant le résultat tant souhaité. Tu aimes mieux que ce soit l’autre qui prenne la responsabilité de votre séparation plutôt que de l’endosser comme il serait plus logique qu’il en soit ainsi.

Tu aimes mieux que quelqu’un t’impose la solitude que de te l’imposer toi-même. Parce que tu ne peux pas te faire ça. Tu ne peux pas te faire si mal. Se serait presque de la torture que de t’infliger un tel supplice alors que l’autre peut si bien le faire à ta place, n’est-ce pas? Alors pourquoi se donner tout ce tracas quand le couple peut prendre fin d’une façon par laquelle l’implication émotive est plus facile à supporter?

Si tu as si peur d’être seule, c’est peut-être parce qu’il y a un manque dans ta vie qui n’a jamais été comblé. Je n’ai aucune idée laquelle. J’ai peut-être tort aussi en disant ça. Je ne sais pas. Mais tel est le cas, je crois que tu fais fausses route. Fuir une telle responsabilité ne t’aidera en rien pour la suite des choses, parce que tu risques fort de répéter le même réflexe dans tes relations futures. Si c’est ce que tu souhaites, oublies ce que je viens de t’écrire. Si, à l’inverse, tu souhaites mettre fin à cette peur qui t’empoisonne la vie, commence à t’assumer. Pas demain. Pas dans une semaine ni dans un mois. Maintenant.

Vas de l’avant avec tes décisions et affirmes-les assez fort pour que les gens qui t’entourent remarquent que tu prends enfin contrôle de ta vie. Allez, un petit effort. C’est souvent le premier élan qui est difficile à prendre mais la suite des choses devient vite un jeu d’enfant.

Une réflexion sur “Si tu restes en couple par peur d’être seule, assieds-toi, j’aimerais qu’on discute…

Laissez un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s