Relations

Voler de ses propres ailes par obligation

3075943641_1_5_SaiEvZnU.jpg

Je me suis déjà accroché à quelqu’un que j’aimais beaucoup. Peut-être même trop. Ce n’était pas plaisant, ni pour moi, ni pour elle. Mais lorsque j’étais dans la situation, c’était impossible pour moi de comprendre que l’acharnement n’était vraiment pas la meilleure solution pour trouver les réponses à mon questionnement.

J’avais dix millions de pourquoi? dans ma tête et je tenais à une réponse pour chacune d’entre elle. C’était irréaliste. Et le pire dans tout ça était le mutisme que la fille m’imposait. Ça m’enrageait au plus haut point car la seule réponse que j’avais reçu d’elle était c’est fini, c’est tout.

J’avais l’impression d’être un mouchoir qu’on venait de mettre à la poubelle après utilisation. Je revois encore cette image du mec debout, bouche bée et incapable de dire quoi que ce soit parce que la nouvelle l’avait percuté de plein fouet sans qu’il s’en attende. Mettre fin à une relation est une chose. Jeter du revers de la main quelqu’un sans lui expliquer la démarche en est une autre.

C’était sans surprise que mon questionnement était resté sur sa faim et que mon estime personnel en avait pris pour son rhume. C’était douloureux de perdre une personne que j’aimais tant et d’être incapable de boucler la boucle de la bonne façon. Mais, avec un certain recul, je me suis souvent demandé si cet abandon soudain était la meilleure chose qui me soit arrivé.

Aujourd’hui, c’est facile de dire oui parce que je connais le résultat de cette séparation. Mais quand tu le vis et le futur n’est pas encore écrit, c’est différent. Ça ébranle et angoisse nos pensées et ça nous donne une raison supplémentaire pour refermer la porte de l’espérance sur une relation future.

Ce n’est plus un secret, l’étape de l’engagement demande beaucoup plus qu’un simple sourire et d’un t’as envie d’être avec moi? parce que les hommes aussi sont blessés, parce que les hommes aussi n’ont pas envie de refaire une démarche qui les mènera vers un autre cul-de-sac. Un homme blessé par une séparation n’est pas plus fort qu’une femme. Une peine n’est pas moins longue et moins douloureuse de ce qu’une femme peut vivre en cas de séparation.

C’est rendu compliqué d’être en relation. Dites-vous que ça ne changera pas. C’est à prendre ou à laisser. Pourvu d’être honnête envers les décisions prises à ce niveau.

Des envolées, il y en a plusieurs à prendre dans sa vie. Celles qui ont un lien avec les histoires d’amour ne font pas exception à la règle. Si on apprend à bien atterrir dans une relation, nous devrions apprendre à bien s’envoler lorsque celle-ci ne fonctionne plus et voir l’horizon comme la prochaine destination.

Catégories :Relations

Laissez un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s