En passant

Le fardeau de la confusion

Je me suis souvent remis en question. J’ai souvent douté de moi-même, des autres, de ma vie en général, de mes amis, des filles que je rencontrais et que je fréquentais, des défis qui se présentaient à moi, etc. Je suis humain. Je ne peux pas faire autrement que de m’interroger sur ce que je suis et ce que j’aimerais devenir, sur ce que je veux et sur ce que je ne veux plus, sur ce que j’ai envie de réaliser ou non, à condition de garder le cap sur un objectif très simple qui est de ne jamais sombrer dans la confusion.

La confusion est un brouillard qui m’empêche de voir plus loin de mon nez. C’est difficile d’avancer sans trop savoir où je vais. Alors pour me garder la vue libre de toute confusion, je m’attarde rarement sur un questionnement sans réponse et opte plutôt pour une réflexion active: Je conclusje m’affirme et je bouge. Trois étapes qui m’aident à garder mon esprit sur la bonne voie. Conclure une réflexion est peut-être l’étape la plus difficile à faire parce qu’elle me pousse à m’affirmer avant de prendre action. Cependant, J’ai réalisé assez tôt que lorsqu’on se commet, on a pas le choix d’avancer sous peine de perdre la face aux yeux des autres et aussi envers soi-même. Prendre l’engagement de conclure un questionnement, prendre l’engagement de l’exprimer à haute voix et prendre l’engagement d’agir change considérablement une inertie décisionnelle.

Être dans la confusion, c’est hésiter à prendre action face à une situation que l’on pourrait juger défavorable si le résultat ne nous conviendrait peut-être pas. S’enliser dans un questionnement n’est jamais une bonne idée. Dans mon cas, plus vite je conclus une réflexion, plus vite je me permets de passer à autre chose. Si cette pratique est efficace pour moi, je ne vois pas pourquoi elle ne le serait pas pour vous.

Si vous souhaitez garder vos épaules libres de tout fardeau causé par une période de questionnement qui peut vous sembler confuse, bougez. N’attendez pas qu’une réponse miracle tombe du ciel par enchantement, car ça risque de ne jamais arriver…

Laissez un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s