Varia

Elles ne sont que vingt-quatre

Time-to-be-with-myself

Que dit-on des gens qui réussissent à faire ce qu’ils veulent dans la vie? Qu’ils sont persévérants? Qu’il sont talentueux? Qu’ils sont chanceux?… J’ai ma petite théorie là-dessus…

À mes yeux, les personnes qui connaissent du succès dans ce qu’ils font sont des personnes qui savent gérer efficacement leurs journées pour le bénéfice de leurs passions. Un joueur de guitare met des heures de pratiques pour devenir une méga star de la musique. Un étudiant met des heures d’études pour devenir un neuro-chirugien. Un athlète devient l’élite de son sport grâce aux heures d’entraînements qu’il met pour y arriver.

Nous avons tous, sans exception, que vingt-quatre petites heures à vivre chaque jour. Personne en a plus ou moins. Ce qui veut donc dire que les gens qui donnent l’impression de vivre à cent miles à l’heure maximisent mieux leurs heures de vie quotidiennes que d’autres. C’est facile de dire « Je n’ai pas le temps de faire ceci ou cela ». Cette phrase est une excuse pour ne pas réaliser un projet. Ce n’est pas une raison. Et nous ne pouvons blâmer personne d’autre que nous-même pour ne pas réaliser ni atteindre certains buts dans notre vie.

La gestion du temps est la recette pour tout succès. On prend toujours le temps de faire ce qui nous convient, mais parfois nous devrions prendre plus de temps pour que le mot discipline prenne tout son sens.

l’engagement sentimental ne fait pas exception. Ça demande du temps consacré pour l’autre et pour soi, pour les enfants s’il y en a, des projets de réalisations comme une maison, des voyages, etc. Un couple qui s’investit pour les bonnes raisons parce qu’il veut atteindre un but commun ne peut jamais réussir si le temps qui y est consacré est insuffisant. Prendre le temps de dire je t’aime, prendre le temps d’encourager, de consoler, de rassurer, d’épauler… Ce sont tous des actions qui demandent un investissement de soi pour le bénéfice du couple et de la famille.

Ma théorie s’applique aussi lorsque rien ne fonctionne. Le temps que l’on met à se questionner sur ce qui ne fonctionne pas est du temps que l’on ne met pas sur ce qui doit fonctionner. Un questionnement n’est jamais bon lorsqu’il s’éternise. Plus on se questionne, plus on risque de stagner dans notre vie pendant que d’autres passent à vive allure à nos côtés.

En conclusion, une réussite ne peut exister sans avoir reçu le temps voulu pour y arriver. Certains ont plus de talents que d’autres et leurs réussites viennent plus rapidement, mais à la ligne de départ, tout le monde a droit au temps qu’il veut bien mettre pour réaliser ses objectifs. Il n’y a que vingt-quatre petites heures dans une journée. À chacun d’en faire bon usage.

Catégories :Varia

Laissez un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s