En passant

L’amour jetable

Trash

C’est agréable d’être amoureux. Mais aujourd’hui, à l’ère où l’on change de téléphone intelligent à tous les deux ans parce que le modèle sur lequel on était ravis d’avoir entre les mains est déjà passé mode. Pourtant, un téléphone intelligent est à la base… Un téléphone! Alors pourquoi vouloir changer un appareil qui vaut plusieurs centaines de dollars pour un autre? Parce qu’il est plus puissant? Parce qu’il est plus beau? Parce qu’il est nouveau? Ah, le nouveau. Celui qui est tout beau. Avouez que c’est tentant de se le procurer, vous ne trouvez pas?

La société ne s’en rend pas compte sur le coup, mais elle transpose lentement mais sûrement ses habitudes de consommations dans ses relations affectives. Ce qui était fiable et sûr est peu à peu remplacé par quelque chose de nouveau et de plus beau. On jette un peu trop facilement à la poubelle une relation qui pourtant apportait la stabilité qu’on rêvait tant à l’époque où notre vie sentimentale était beaucoup plus disons.. Holé-holé! C’est quand même ironique de constater à quel point, aujourd’hui, il est plus facile de d’abandonner une stabilité familiale que de persévérer à le préserver.

Ces temps-ci j’ai six couples d’amis qui se séparent. Ce n’est pas banal. Et dans la majeure partie des cas les profils sont les mêmes; ça fait plus de 10 ans qu’ils sont ensembles, ils ont eu des enfants, les deux ont une vie professionnelle bien chargée, l’un accuse l’autre de ne plus prendre soins de sa personne et qu’elle se sent délaissée, blablabla… L’équilibre dans tout ce tourbillon semble justement devenir le tourbillon lui-même.

Pourtant, le métro-boulot-dodo de tout couple qui a des enfants, qu’il soit de famille éclatée ou non, devrait justement se prendre en main et d’exiger le soutient et le support de son partenaire, parce qu’un couple ne se définit pas lorsque les choses tournent ronds mais plutôt lorsque les couple est capable de surmonter les vrais enjeux familiaux. L’adversité est un défi. Si un parent est capable d’aimer inconditionnellement ses enfants, ne devrait-il pas appliquer ce même amour inconditionnel envers le partenaire amoureux? Car après tout, c’est avec cette personne que nous avons eu envie de donner la vie à quelqu’un d’autre…

La solution ne se trouve pas dans les relations jetables qui suivent généralement une séparation, ni la « liberté » qui vient avec le célibat. C’est bien de vivre différemment, de se retrouver et d’être capable de se remettre en valeur pour un monde meilleur, mais cette étape peut aussi se faire en couple et il serait erroné de croire que le célibat est LA seule solution à ce problème.

Une relation jetable est une relation vide qui amène peu ou aucune responsabilité ni d’engagement. La société d’aujourd’hui se définirait-elle ainsi? Dénudée de toute responsabilité et d’engagement les uns envers les autres? Pas s’il y a du nouveau bien entendu, sauf qu’acquérir du nouveau ne guérit aucune blessure et ne règle aucun problème.

Ce n’est qu’un baume, rien de plus…

Laissez un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s