En passant

Un vent qui glace le dos

Manque__by_t_a_n-720x320

Il y a de cela quelques jours, j’apprenais qu’un ami se séparait. Sa conjointe avait décidé de mettre un terme à leur relation d’une dizaine d’années à cause d’un manque de communications, ajouté à un manque d’intérêts communs. Ils ont eu deux enfants qui sont encore en bas âges…

Je ne sais pas pourquoi, mais lorsqu’on apprend qu’un couple se laisse en pleine période des fêtes, on dirait que la nouvelle est encore plus triste. C’est vrai que ce n’est pas quelque chose que l’on souhaite vivre ou que l’on souhaite à un proche, mais est-ce réellement plus triste à cause du moment choisi comme les fêtes? Je ne pense pas.

Pour moi, il n’y a pas de temps propice à une séparation. Il n’y a pas de saisons ni de dates où on peut annoncer à l’autre que le couple se termine maintenant en espérant que tout se terminera en courant joyeusement dans un champ de blé parce que ce temps idéal n’existe tout simplement pas. Annoncer que c’est terminé est une mauvaise nouvelle en soi, qu’importe le moment de l’annonce. J’ai rarement vu une telle nouvelle s’annoncer avec des ballons et des confettis…

Je pense que le plus important dans la démarche est de le faire le plus clairement et le  plus respectueusement possible. Car après tout, avant la séparation existait un couple qui s’aimait et mettre fin à sa relation dans la discorde et dans des batailles n’apporterait rien de bon, tant de votre côté que de l’autre. Déjà qu’il faut faire son deuil du couple, ça ne vaut pas la peine d’en rajouter un couche.

On vit tous différemment une séparation mais le résultat et le processus de reconstruction reste le même. À tous ceux et celles qui vivent en ce moment une période difficile à ce niveau, dites-vous que le temps est votre meilleur allié, que vos proches peuvent être des personnes ressources inestimables et que le bonheur est toujours à portée de main.

Ne soyez pas trop sévère envers vous-même. La reconstruction de soi est quand même mieux que l’auto-destruction…

***

Loin de moi d’être dans le besoin, mais si vous ressentez une envie inexplicable de m’encourager pour ce que je fais, sachez qu’il est possible de faire un don via Paypal en cliquant ici. Un câlin virtuel vous sera envoyé lors du dépôt. Tout montant accepté!

 

Une réflexion sur “Un vent qui glace le dos

  1. Co dit :

    « La reconstruction de soi est quand même mieux que l’auto-destruction… » Cette phrase est surement la plus importante de toutes… Mais parfois il y a des experts dans l’auto destruction, j’en fais partie… Et on croit les autres pour le temps, mais on s’enfonce dans des abimes de douleur à ne pas arriver a faire le deuil de la relation (parce que dans un sens il fait chaud dans les ténèbres)

    Aimé par 1 personne

Laissez un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s