Lettre ouverte à Eric Salvail, Artiste pouet-pouet du showbiz québécois

150828_d798k_gemeaux-eric-salvail_sn635

Salut Eric. Je vais me permettre de te tutoyer si ça ne te dérange pas, étant donné que tu fais presque partie des meubles de bien du monde au Québec. Dernièrement, j’avais écrit une lettre ouverte à Gilbert Rozon. Je ne sais pas si tu l’as lu. En fait ce n’est pas plus grave que ça parce que j’ai finalement décidé de t’en écrire une à toi aussi.

C’est quelque chose ce qui se passe dans ta vie! La roche de 2 tonnes qui est tombée dans le fleuve Saint-Laurent il y a quelques jours fait encore des vagues aux quatre coins du Québec. Ce n’est pas rien! À écouter le monde, ils n’en reviennent tout simplement pas qu’une figure de proue dans le showbiz québécois se soit planté solide sur le tapis rouge de la honte parce que quelqu’un, quelque part, a osé tirer le tapis sous tes pieds. Ce qui me fascine dans tout ça est que tout ce que tu vis en ce moment aurait pu être évité si t’avais pris la peine d’écouter ta petite voix à un moment précis de ta vie.

Tu peux faire des conneries tu sais. On en fait tous. Mais il y a des conneries qu’il vaut mieux garder entre amis ou en famille plutôt que les étaler dans un contexte professionnel. Quand tes conneries sont rendues une marque de commerce et que ta réputation joue là-dessus, y a un problème, tu ne trouves pas? À partir du moment où quelqu’un te regarde dans la rue et dis « Aye! C’est Eric Salvail! » habituellement c’est pas mal là qu’il faut que t’arrêtes tes jokes de mononc’ cochon à la vue de tout le monde. Ton comportement était peut-être anodin à tes yeux mais aujourd’hui tu réalises à la dure qu’aux yeux des autres ce n’était pas le cas. Dommage que tu t’en sois rendu compte un peu trop tard.

Tu as agi comme un ado avec les moyens et le pouvoir d’un vrai magnat du monde artistique. Aujourd’hui tu en paies le prix. Tantôt tu étais en Mode Salvail et maintenant tu es en Mode Survie. C’est fascinant, tu ne trouves pas? J’aurais jamais penser qu’un comportement « pouet-pouet » pouvait faire patate à ce point. La bonne nouvelle est que tu reconnais avoir un sérieux problème à ce niveau, ce que mononcle Rozon a de la difficulté à avouer. Bonne chance pour ta démarche et j’espère que tu comprendras la leçon une bonne fois pour toute.

En passant, ça se peut que tu reçoives une invitation de Gilbert. Y a un souper qui s’organise pour vous deux et Guy Cloutier…

Laissez un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s