Les réponses qui ne seront jamais entendues…

separation

Je ne compte plus les fois où, suite à un questionnement en rapport à une relation, je me retrouvais sans réponses. Je ne compte plus les autres fois où je n’avais pas eu la chance d’en donner. Car pour diverses raisons où ma vie sentimentale prenait le large, c’était soit parce que je n’étais plus confortable ou parce que l’autre ne l’était plus. À plusieurs occasions je me disais qu’il fallait mieux ne pas trop s’attarder sur les « raisons-du-pourquoi » de la séparation, parce qu’on y met tellement d’énergie à vouloir tout comprendre et que dans la plupart du temps on reste malgré tout sur notre faim. Et lorsqu’on qu’on reste sur notre faim, on a mal, on se remet en question, on doute avant de se retrouver à la fin avec une confiance qui ne vaut plus cher le kilo.

À partir du moment où je réalisais qu’il valait mieux trouver un sens à ce qui m’arrivait au lieu de m’acharner à connaître toute la vérité, mon cheminement personnel devenait beaucoup plus simple et moins lourd à gérer. Après m’être dit à répétition Tu ne pourras jamais tout savoir ni comprendre, un déclic s’était fait dans ma tête. C’est vrai que je pourrai jamais tout comprendre de ce qui vient de se passer, C’est vrai que je ne pourrai jamais tout savoir sur ce qui vient d’arriver. Alors pourquoi m’entêterais-je à nager dans une eau qui restera toujours embrouillée, opaque de toute vérité, alors qu’il vaudrait mieux que je me concentre sur ce qui m’attend à partir de maintenant?

La reconstruction est une étape importante mais elle ne doit pas être entièrement composée de questions. Comme je l’ai mentionné plus tôt, je trouve plus efficace de trouver un sens à ce que je vis plutôt que de m’enliser dans des éternels remises en question. Indirectement, emprunter cette nouvelle avenue était pour moi la meilleure façon de lâcher prise sur ce que je ne pouvais pas (ou plus) contrôler. Ça simplifie la vie, croyez-moi.

La quête perpétuelle aux réponses que vous vous acharnez à recevoir ne mènera nulle part sauf dans un cul-de-sac. Gardez la route. Concentrez-vous sur votre propre vie et donnez-lui le sens qui vous convient le mieux, et laissez derrière vous ce qui ne vous apporte plus rien de positif. Vous aurez toujours des questions sans réponses. Laissez-les sur le bord du chemin. Quelqu’un d’autre qui connaît les réponses les ramassera peut-être à votre place.

***

Si vous aimez mes textes et aimeriez m’encourager? Vous pouvez faire un don ici! Merci!

Laissez un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s