En passant

Les sentiments enfouis que les femmes ont peur d’exposer aux hommes…

istock-487729535-878d6161057-original

« Je n’irai pas où tu me refuses l’accès. Mais si tu veux que je sois celui que tu recherches, laisses-moi au moins m’en approcher le plus possible afin que tu puisses m’apprivoiser et me reconnaître ma juste valeur…« 

Accéder au coeur d’une femme est tout un défi. La réticence qu’elle démontre, souvent dû à de grandes déceptions passées et qui ont souvent donné le sentiment d’avoir connu l’abandon ou la trahison, peut être un vrai casse-tête pour un prospect. La femme est complexe et tout homme averti qui a un minimum de délicatesse envers elle peut comprendre le parcours qu’il faut franchir avant d’arriver à l’amour tant convoité.

Une femme blessée en vaut deux, ou trois… Ça ne veut pas dire que même si nous sommes un bon parti pour elle, la femme baissera sa garde aussi aisément qu’elle baisserait ses petites culottes. On doit souvent faire preuve de patience, de patience et de patience pour réussir à la convaincre que nous sommes LE mec dont elle a tant besoin. C’est peut-être pour ça qu’il existe tant d’incompréhensions entre les deux sexes, parce qu’il est difficile pour quelqu’un de gagner une place de choix dans le coeur d’une femme sans être obligé de mettre les bouchées doubles (ou triples) pour y arriver. C,est peut-être aussi pour cette raison qu’après s’être rendu compte que toute tentative peut être veine s’il est devenu trop difficile d’être reconnu pour ce que la personne est réellement et non ce qu’elle représente aux yeux d’une femme blessée. C’est souvent là que le bas blesse. On doit se résigner pour quelque chose que nous avions pourtant cru.

Je dois avouer mesdames que vous n’y allez pas toujours dans la dentelle quand vient le temps de fermer la porte à un homme bien intentionné. Quand vient le temps de réaliser sur le tard que l’homme qui vous courtisait était peut-être le bon, le forcer à se désintéresser à vous avant qu’il ne disparaisse dans la vie d’une autre peut être douloureux, et pour vous, et pour nous aussi. Connaître le fameux « Et si j’avais dit oui?… » qui trotte dans la tête suite à un moment d’hésitation et de remise en question n’est-il pas le résultat d’une grande réticence? Avoir peur de se tromper. Avoir peur d’être vulnérable et anticiper le pire. Avoir peur d’exposer ce que vous êtes réellement par peur d’être jugée à tort par l’autre. Avoir peur d’échouer…

Même si un nombre de personnes, autant d’homme que de femmes, ne sont pas à l’abri d’un comportement violent, narcissique ou jaloux pour ne nommer que ceux-ci, ça ne veut pas dire qu’ils le sont tous et toutes. Si quelqu’un réussi à franchir le mur de pierres qui vous sépare d’un bonheur assuré, donnez-lui au moins le crédit d’avoir réussi à attendrir ce que vous avez trop longtemps gardé sous la glace…

***

Si vous aimez mes textes, je vous invite à faire un don volontaire en cliquant ici! Merci!

 

 

Une réflexion sur “Les sentiments enfouis que les femmes ont peur d’exposer aux hommes…

Laissez un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s