L’effet boeuf d’un bonheur contagieux

journalists-pages-37

Chaque matin qui nous arrache du lit nous donne toujours l’option de commencer notre journée du bon ou du mauvais pied. À chacun de choisir sa préférence. Moi, j’aime commencer mes journées avec un léger goût d’amusement. Juste parce que ça rafraîchi  les nuits monocordes et inactives que nous vivons après chaque levé de lune.

Je me suis rarement levé du mauvais pied. Est-ce par chance? je ne crois pas. Je crois plutôt que c’est parce que, inconsciemment, je me conditionne dans mon sommeil à garder une attitude positive qui continue son cycle une fois que j’ai les yeux ouverts. Vous êtes-vous déjà réveillés en riant? Moi si, et juste à y penser j’en ris encore tellement mon rêve était absurde.

Peut-être que sans le vouloir, j’adopte un comportement qui aide mon bonheur à garder le fort malgré ce que je peux voir et entendre dans ma journée. Je regarde très rarement les nouvelles et je lis peu les quotidiens car la majorité de ce qui en sort est négatif et aide rarement une population à devenir meilleure et disons-le ainsi, plus collectif.

C’est peut-être pour ça que je vois de plus en plus de réflexions passez sous mon nez. Des réflexions du genre Ta vie t’appartient. Ne laisse personne te changer. Aimes-toi avant tout, etc. Moi-même je publie ce genre de truc à travers mes textes. D’ordre général le nombrilisme est fortement recommandé. Est-ce parce que nous sommes devenus intolérants à l’intolérable? C’est bien de penser à son propre bonheur. Je dirais même plus qu’il est impératif de le prioriser au-delà de tout. Mais est-ce une bonne chose de le placer si haut au point d’oublier qu’au final nos devoirs citoyens et collectifs? Un peuple fort est un peuple qui se regarde dans  les yeux, s’entraide, s’encourage et met à profit les talents de chacun afin d’épanouir son évolution. Si chacun de nous se renferme, ne contribue plus à l’effort collectif et se contente de critiquer la masse au lieu de l’aider à s’élever, croyez-vous que l’on contribue à bâtir un monde meilleur?

Le bonheur de chacun est important. Imaginez si tout le monde pouvait l’être! Il y aurait un effet boeuf, c’est certain! Pare que le bonheur est encore gratuit de nos jours, je vous encourage à en prendre une grande portion. Ne vous en faites pas, il y en a pour tout le monde!

EnregistrerEnregistrer

Laissez un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s