Ce que je pense du mariage…

le-mariage-une-institution-millenaire_article_popin

Depuis que j’ai l’âge de pouvoir partager mon coeur avec quelqu’un, j’ai rarement parlé de mariage avec une conjointe. En fait, j’en ai eu deux. Dont celle-ci…

ELLE: Chéri, crois-tu au mariage?

MOI: Non.

ELLE: Et pourquoi donc?

MOI: Parce que tu en es une preuve vivante que ça ne fonctionne pas.

ELLE: …

Voilà. Ce fut bref et concis. En moins de deux, j’avais résumé au maximum le font de ma pensée sur le sujet. Cependant, j’aimerais apporter quelques explications qui m’ont mené à répondre ainsi. Sachez que je n’ai rien contre le mariage en soi. Je trouve que c’est (encore aujourd’hui) l’un des plus beaux gestes d’amour que l’on puisse offrir au partenaire tant aimé. Mais pour ma part, j’ai un léger problème avec la façon dont le mariage est devenu et la banalisation que l’on en a fait au fil des siècles.

Aujourd’hui le mariage est synonyme de paperasses, de droits, de dettes, de combats juridiques et j’en passe. Oui oui, l’amour doit se trouver au tout premier rang des raisons de se marier et tant mieux si c’est le cas chez certains, mais la majorité déchantent lorsque les années de coton, d’étain, de cristal et de porcelaine s’empilent les uns après les autres. Parce que le contexte social a tellement changé depuis le dernier siècle que les valeurs qui s’y rattachent ont eux aussi changé dans la grande majorité des cas.

Il faut quand même réaliser certains trucs. Tout d’abord, le contexte du mariage a changé. Avant, ce n’était qu’un rituel religieux alors qu’aujourd’hui on peut se marier au civil ou à Vegas devant Elvis pour quelques dollars. Avant, la femme n’était pas aussi indépendante financièrement avant que le marché du travail lui soit (enfin!) accessible. Les femmes au foyer sont de moins en moins nombreuses et le nombre d’enfants par foyer aussi. Et je n’ai pas parlé de l’arrivée de la contraception, du droit à l’avortement, etc. Tout ça pour dire qu’au 21e siècle, la valeur du mariage n’est plus ce qu’elles était et qu’il est encore plus difficile de chérir un si grand voeux d’engagement avec une personne qui, aujourd’hui, à le monde à portée des doigts avec les réseaux sociaux et le web.

Pour moi, le mariage ne devrait pas être une alliance des premiers jours dans l’espoir de fonder une famille. Avoir une maison avec un chien et un chat, deux voitures dans l’entrée et un voyage à Cuba une fois par année… Non. Pour moi, ce n’est pas ça…

À mon avis, le mariage devrait avoir lieu une fois que la vie de couple et familiale soient passées et réussies, et non lorsqu’elle débute. Ça pourrait boucler la boucle à une longue vie commune, où les amoureux pourraient se dire nous avons réussi, ensemble, à bâtir quelque chose qui nous ressemble. Ça devrait être ça un mariage: l’étape ultime de l’accomplissement absolu. Une façon de dire à l’autre parce que nous avons réussi notre vie ensemble, j’aimerais finir mes jours en ta compagnie. À la vie, à la mort.

Mais bon… Longue vie à ceux et celles qui se marient. Je vous souhaite le plus grand bonheur du monde!

 

 

Laissez un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s