L’infidélité par la grande porte

o-INFIDELITY-facebook.jpg

Une chose que j’ai retenu après avoir été victime d’une infidélité est qu’elle peut se définir en deux temps, c’est-à-dire qu’elle peut être commise soit de façon impulsive ou préméditée.

Par exemple, une infidélité dite impulsive se résume généralement en un clin d’oeil. Là où, en un seul souffle, on commet l’acte sans penser aux conséquences que ça peut engendrer par la suite. En un instant, on décide de ne penser qu’à soi, à ses propres désirs et à l’envie de connaître un zeste de nouveauté, comme si on avait envie d’assouvir un coup de foudre charnelle avec une personne qu’on a envie de consumer sans qu’elle soit (ou reste) dans notre vie.

Ça ne veut pas nécessairement dire qu’une personne qui commet une telle infidélité est malheureuse dans son couple, mais peut-être qu’elle cherche seulement à combler un besoin qu’elle ne peut plus satisfaire à l’intérieur même de sa relation. L’infidélité impulsive est beaucoup plus facile à pardonner que la préméditée, mais le pardon ne peut en rien diminuer la gravité du geste selon la moralité de chacun.

Peut-on assumer une certaine part des responsabilités suite à une infidélité de notre partenaire? Je crois que oui, mais pas dans toutes les situations. Parce qu’il y a des gens qui auront toujours envie de sauter la clôture pour voir se qui se trouve ailleurs. Mais dans certains cas, je pense qu’il est important de se poser quand même la question pour tenter de connaître les ingrédients qui ont (ou auraient) mené à une infidélité. C’est toujours facile de blâmer celui ou celle qui commet l’acte. Du moins, plus facile que de reconnaître ses propres torts. L’humain tel qu’on le connaît n’est pas parfait et ses erreurs de jugement peuvent parfois le sortir du sentier battu.

L’infidélité impulsive est beaucoup plus facile à pardonner que l’infidélité préméditée pour la simple et bonne raison que tout le monde a droit à l’erreur et que celui ou celle qui reconnaît ses torts et en est repentant, pour moi, mérite une seconde chance. Encore là, tout dépend du contexte et de la personne avec qui on partage notre vie. Si on se rend contre que nous avons une part des responsabilités qui ont mené à l’infidélité, c’est comme si on se pardonnait aussi d’avoir contribué indirectement à l’acte.

En contrepartie, l’infidélité préméditée est une tout autre histoire. Lorsqu’on apprend que notre partenaire nous trompe à maintes reprises, ce n’est plus un geste irréfléchi. C’est un acte de bonne conscience que l’autre commet parce qu’il ou elle ne se sent plus  engagés avec nous comme c’était auparavant.

Si le couple se définit comme étant libre, le problème n’existe pas. Mais si ce n’est pas le cas, j’ai de la difficulté à comprendre un tel comportement envers quelqu’un que l’on dit aimer. Pour moi, c’est une façon lâche d’abandonner son couple sans être capable de terminer un chapitre de sa vie avant d’en commencer un autre. Poignarder son conjoint ou sa conjointe dans le dos sans qu’il ou elle le sache, je ne trouve pas ça très reluisant. Pas plus que les gens qui savent que leurs partenaires les trompent et qu’ils ne font rien pour régler la situation. je me dis que si quelqu’un sait que l’autre commet régulièrement l’infidélité et qu’il ne fait rien, c’est probablement parce qu’il se plaît dans le rôle de cocus.

Être infidèle, que se soit impulsif ou non, c’est d’abord et avant tout renoncer à un engagement pris avec quelqu’un d’autre si notre modèle amoureux fait appel à la fidélité exclusive. C’est une sorte de cicatrice profonde qui brise à la fois la confiance du couple mais aussi la confiance envers le sexe opposé, qui tentera d’entrer dans notre vie dans un futur proche ou éloigné.

Personne n’est à l’abri de commettre ou de subir une infidélité, mais tous sommes en mesure de prendre position sur la suite des événements, pour le meilleur ou pour le pire…

***

Loin de moi d’être dans le besoin, mais si vous ressentez une envie inexplicable de m’encourager pour ce que je fais, sachez qu’il est possible de faire un don via Paypal en cliquant ici. Un câlin virtuel vous sera envoyé lors du dépôt. Tout montant accepté!

2 réflexions sur “L’infidélité par la grande porte

Laissez un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s