La jalousie (1ère partie): Lorsqu’elle devient maladive et violente…

regroupement-des-maisons-pour-femmes-victimes-de-violence-conjugale-campagne-de-sensi.jpg

La plus connue des jalousies est celle qui rend les choses complexes: La jalousie maladive. Celle qui se nourrit par une violence incontrôlée et libérateur pour celui ou celle qui la porte.

Heureusement je ne suis pas une personne maladivement jalouse (que je vous expliquerai plus en détail dans la 2ème partie). Je dirais que c’est en grande partie à cause du fait que j’ai une bonne confiance en moi, mais surtout parce que je suis capable de faire confiance aux autres qui m’entourent.

Plus jeune, j’avais décidé de laisser la jalousie pour les autres. Parce que je n’en avais pas besoin et que ça ne me rapportait rien de plus que du trouble. C’est vrai que la jalousie est puissante et peut mener à des scènes navrantes et parfois tragiques mais elle n’est pas une maladie. C’est juste un problème comportemental causé par une mauvaise gestion de ses émotions et d’une faible confiance en soi. Si on enlève ces deux facteurs, on règle une très grande partie du problème. Mais, l’humain étant ce qu’il est n’est pas parfait.

Dans la grande famille des jaloux, les vrais et les durs sont des control freaks, de fins manipulateurs qui n’acceptent pas que quelqu’un fasse le contraire de ce qu’ils imposent. Parce qu’à leurs yeux, ils sont rois et maîtres de toutes situations, comme s’ils devaient absolument prouver à quiconque (mais surtout à eux-même) qu’ils ont l’autorité et le pouvoir de s’imposer comme bon leur semble. Si une personne tient tant à vouloir contrôler la vie d’une autre, il existe des jouets nommés poupées qui peuvent aisément servir à l’exercice.

Un adulte moyen peut vivre de ses propres actions et décisions sans mettre en danger qui que ce soit, sans provoquer l’indignation de qui que ce soit et sans empiéter violemment dans la vie des autres sous prétextes qu’ils doivent être contrôlés sans compromis.

Alors vous êtes tous en droit de vous tenir debout, de mettre fin à toute forme de jalousie et dénoncer un tel comportement à qui de droit. L’emprise d’une personne jalouse peut s’étendre tels les tentacules d’une pieuvre géante. La manipulation est son arme de prédilection. La menace et la peur sont ses pièges. Si vous êtes victimes d’une personne contrôlante, possessive et jalouse, planifiez votre sortie d’avance. Ça vaudra mieux pour vous et ceux que vous aimez tant. Car un jaloux est un volcan qui peut sauter à tout moment et faire de graves dommages. Autant physiques que psychologiques…

Vous en conviendrez que personne ne mérite un tel châtiment. Personne. Surtout pas vous.

***

Vous aimez ce que j’écris? Procurez-vous mon tout premier livre « REGARD MASCULIN SUR LE CÉLIBAT ET LES RELATIONS » disponible en version papier ou numérique sur Amazon! 🙂

Laissez un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s