Les abeilles

hommes-ont-peur-de-sengager

Elles sont partout et nulle part à la fois. Ces abeilles qui butinent là où ils peuvent sans s’attacher réellement à une ruche particulière. Ouais, elles sont nombreuses ces abeilles et rien ne laisse présager qu’elles disparaîtront dans un avenir rapproché.

Pour être franc avez vous, la tendance est là pour rester. Trop de gens, blessés par des ruptures difficiles à surmonter et qui laissent des cicatrices profondes, n’ont plus envie de laisser n’importe qui entrer dans leur vie ni l’envie de « s’investir » dans la vie d’un autre. Les familles éclatées n’aident pas la cause. Les parents monoparentaux n’ont pas nécessairement envie de jouer aux carrousels devant leurs enfants. Peut-on les blâmer? Certainement pas.

Mais outre les abeilles, il y a les autres. Ceux qui croient encore à la vie de couple et qui tiennent mordicus à ce que leur idéologie sentimentale persiste le temps malgré l’apparition des abeilles à grande échelle. Ils font bien d’y croire encore. À la différence près qu’il y a maintenant plusieurs nuances de couleurs dans les relations de couple qui étaient moins connus par le passé même si elles existaient déjà. Le clash fait parfois de grosses flammèches. Trop souvent la communication, la capacité d’exprimer haut et fort ce que nous recherchons (et sommes prêts à donner en retour) est le chaînon manquant de toute forme de relations, soit en devenir ou déjà établies.

Si je me promène sur les réseaux sociaux et que je porte une attention sur les gens qui se cherchent un partenaire de vie, je vois très rarement une personne qui est capable de décrire ce qu’elle peut offrir à l’autre mais, en revanche, elle est capable de faire une longue liste de conditions auxquelles l’autre devra se plier pour espérer aller plus loin dans la démarche. Pourtant, se définir devrait être la norme non?

Prenons en exemple un vendeur de véhicules neufs. Est-ce qu’un vendeur afficherait sur le véhicule une liste de qualités que le futur acheteur devrait avoir au moment de l’achat? Biensûr que non! Il expose plutôt les caractéristiques du véhicule afin que l’acheteur potentiel sache à quoi s’en tenir. Dans les relations, ne serait-il pas logique de faire la même chose?

Mieux vaut afficher ses couleurs et faire preuve de prudence par la suite. Ça réduit les mauvaises surprises et prévient toute chance de se faire butiner inutilement…

 

Laissez un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s