L’amour mal enseigné…

IloveU

L’amour est comme les finances: Ce sont des matières que l’on apprend peu (ou pas du tout) sur les bancs d’école mais qui pourraient nous aider grandement à connaitre une meilleure vie si on en connaissait ne serait-ce que la base.

Quand je parle d’amour, je vise le sens large du terme. Qu’est-ce que l’amour fraternel? familial? Sentimental et responsable? Comment le gérer? Comment le reconnaître? Comment l’entretenir… Les barèmes de ce qu’est l’amour que l’on enseignerait dans les établissements scolaires ne serviraient-ils pas à bâtir un meilleur monde? Ou du moins, un monde mieux outillé pour faire face aux changements émotionnels dans lesquels nous sommes constamment confrontés, soit par ce que nous vivons dans nos propres vies ou soit par ce que nous vivons à travers la vie des autres?

Si les plus grands philosophes savent développer leurs sens de la réflexion et leurs perceptions de ce que nous sommes et de ce que nous faisons, c’est parce qu’ils prennent le temps de discuter avec des semblables, qu’ils prennent non seulement le temps d’observer ce qui se passe autour d’eux mais, aussi, parce qu’ils s’accorde le temps d’écouter ce que les autres ont a dire et à partager. Parler de l’amour est une belle façon de comprendre et exprimer ce que nous, en tant qu’humains, avons tant à dire sur le sujet.

Car l’amour n’est pas ce que les Walt Disney de ce monde nous véhiculent. Ce n’est pas l’image d’un prince charmant qui arrive sur son cheval blanc et ramène sa bien-aimée dans un château de rêve pour avoir des enfants et s’aimer pour le reste de leurs jours. C’est plus complexe que ça. Tellement plus complexe… Alors au lieu de nous faire avaler des histoires à l’eau de rose, ne devrait-on pas exposer ce qu’est réellement le phénomène?

Une relation est un amalgame de choses. C’est des joies, des fous rires, des chicanes, des incompréhensions, de l’humilité et de la sensualité. C’est aussi des défis, du supports, de l’abandon, de la passion et de la routine. C’est de la persévérance, de l’endurance et de la complicité. C’est du partage, des remises en question et de l’acharnement… La liste est longue, j’en conviens. Peut-être trop longue pour être énumérée?

La liste n’est pas la même pour tous, n’est-ce pas?

 ***

Vous aimez ce que j’écris? Procurez-vous mon livre « Regard Masculin sur le Célibat et les Relations » dès maintenant!

Laissez un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s