Lorsque l’estime de soi enrichit l’industrie de la beauté…

Depuis des lustres, les standards de beauté véhiculés par l’industrie n’ont jamais été tendre envers les femmes. Pour mieux comprendre mon raisonnement, laissez-moi vous expliquer mon point de vue sur le sujet.

Lorsque des compagnies font la promotion de ce que doit être un corps parfait, un maquillage parfait, une coiffure parfaite, une sourire parfait, des ongles parfaits ou une robe parfaite, je me demande comment font les femmes pour dépenser à coup de milliards dans une industrie qui martèle continuellement leur estime personnelle. Parce que d’après les magnats du cosmétique, sans leurs produits la femme ne pourrait être aussi belle, ravissante ou séduisante qu’elle le souhaiterait. C’est un concept que je n’ai jamais réellement compris et que je trouve à la limite de l’indécence.

Pas surprenant de constater que l’estime de la majeure partie des femmes de ce monde soient si fragile envers leur propre perception. Pas surprenant non plus que la pression sociale qu’engendrent les publicités reliées à cette industrie les affectent à ce point, que les hommes qui encouragent cette superficialité et qui en redemandent forcent presque la femme moyenne à se cacher sous la table du salon par peur d’être tassée du revers de la main ou, pire encore, d’être littéralement ignorée.

L’année dernière, le site français La Tribune estimait qu’à elle seule, les revenues de l’industrie de la mode s’élevaient à plus de 150 millards d’Euros (168 millrads US), soit plus que l’industrie de l’aviation et de l’automobile réunies. L’industrie du cosmétique et des soins de la peau généreraient encore d’argent, soit près de 450 milliards d’Euros (530 milliards US)… Si une partie de cet argent était ré-investit dans des programmes de valorisation chez la femme, nos sociétés n’en seraient que grandement récompensées.

Chaque fois que je me retrouve dans la salle de bain d’une femme, je suis estomaqué de voir autant de rouge à lèvres, de crèmes pour le visage, de mascara, de fard à joue et de vernis à ongles et j’en passe. C’est à se demander s’il reste une petite place pour y déposer une simple brosse à dent! Sans oublier les soixante paires de chaussures empilées dans le garde-robe, les robes qui n’ont été portées qu’une seule fois et les neuf sacs-à-main… Sérieux? Vous avez autant besoins de ses produits? Pourquoi ai-je toujours l’impression que plus vous en avez, plus vous avez le sentiment qu’il vous manque quelque chose?

Je reconnais qu’une femme a besoin de se sentir belle pour générer une estime positive d’elle-même. Mais y a-t-il un si fort prix à payer pour atteindre ce but? Je ne crois pas. Les femmes seraient surprises d’apprendre que les hommes ne se basent pas juste sur ce qu’elles représentent pour s’intéresser à elles mais aussi sur ce qu’elles sont. Et cette théorie est d’autant plus vraie lorsque les hommes gagnent en âge. Est-ce une raison pourquoi certaines jeunes femmes préfèrent fréquenter des hommes d’âge plus mûr? Possible. Mais cette théorie reste encore à prouver.

J’aime bien qu’une femme prenne soins d’elle, qu’elle s’accorde des petites attentions pour plaire à son homme ou au sexe opposé en général, mais avoir une belle personnalité est tout aussi important aux yeux d’une grande majorité d’hommes. Si une femme se sent moche comparativement à ce que la société projette comme standard de beauté, comment peut-elle réussir à séduire un homme si sa propre perception est négative?

Et l’homme dans tout ça? A-t-il vraiment un rôle à jouer? Quel impact positif pourrait-il apporter auprès de la femme qu’il aime? Parlez-en aux femmes monoparentales qui ont on mit fin à leur relation parce qu’elles ne se sentaient plus aimées ou valorisées par leurs conjoints. Une femme, surtout lorsqu’elle reçoit le statut de mère, a besoin de se sentir belle aux yeux de son homme et ce dernier à le devoir de nourrir ce besoin tout au long de la relation. Être belle aux yeux des autres est une chose. Se sentir belle dans sa peau en est une autre et rien ne pourra remplacer la beauté d’une femme épanouie qui croit en elle.

En conclusion, je pense qu’avant toute chose, une femme a le droit de se sentir rayonnante. Et si ce besoin doit passer par des produits qu’offre l’industrie de la beauté, qu’il en soit ainsi. Cependant mesdames, n’oubliez jamais que si votre homme vous trouve ravissante même lorsque vous êtes démaquillées, acceptez ce compliment. Ça voudra dire que vous avez entre les mains quelqu’un de vraiment précieux…

Laissez un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s