Ces souvenirs qu’on ne pourra jamais oublier

i-documented-the-unconditional-friendship-between-my-son-and-his-best-friend-before-he-moved-2__880

Les souvenirs qu’on accumulent tout au long de notre vie sont le résultat d’un cheminement, de ce que nous avons vécu et que nous avons délaissé pour passer à autre chose.

Nos histoires d’amour sont en quelque sorte des taches d’encre qui s’imprègnent sur la page de notre vie et qui donnent une certain relief à ce que nous devenons, à ce que nous ressentons et s’approprions lorsqu’on interagit avec ceux qu’on aime. Nous ne pouvons jamais oublier un sourire, une caresse ou un baiser. Nous ne pourrons jamais oublier des rires et des chagrins, des silences et des regards qui les accompagnaient. Ce que nous gardons à l’intérieur de soi est ce qui nous nourrit. Mais c’est notre devoir de veiller à ce qui s’incruste en nous soit bon et positif car ces souvenirs dictent ce que nous transposons dans notre quotidien avec nos proches, nos amis et notre partenaire.

Chaque souvenir sollicite à la fois notre nostalgie et notre imagination. Certains d’entre eux restent éternels alors que le reste se renouvelle comme les saisons.

Le dramaturge français Marcel Achard avec déjà écrit qu’on se donne des souvenirs quand on se quitte. Je suis en partie d’accord avec cette réflexion car je crois que les souvenirs que nous accumulons tout au long d’une relation ne se créent pas seulement au moment de la séparation mais bien tout au long de l’aventure sentimentale.

Si l’empathie est l’ennemi de toute prise de décision, la nostalgie est sans contredit le compagnon de route le plus présent. Il est là, silencieux, et attend que nous prenions une grande inspiration pour se faufiler dans nos pensées, à mélanger nos émotions de joie et de tristesse, d’espoir et de déception. D’envie et de dégoût… N’est-ce pas la beauté de ce que nous sommes? Des êtres pourvus d’émotions capables d’emmagasiner des moments marquants tout au fond de notre esprit?

Prenons soins de ce que nous voulons réellement garder en soi et n’hésitons pas à se départir de ce qui nous nuit. S’il est vrai que nous n’avons qu’une seule vie à vivre aussi bien la rendre riche d’histoires que nous pourrons prendre plaisir à raconter plus tard…

Procurez-vous mon livre « Regard Masculin sur le Célibat et les Relations » dès maintenant!

Laissez un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s