Prendre une pause, c’est lancer la serviette sans se l’avouer.

faire-une-pause

L’histoire est classique. Un couple bat de l’aile et les deux partenaires, d’un commun accord, décident de prendre une pause question de réfléchir sur l’avenir de la relation. Cette formule, bien que l’intention soit bonne de la part des deux parties, je n’y crois pas. Pas une seule miette. Car pour moi s’imposer une pause est comme lancer la serviette sans se l’avouer sur le coup. Ça ne fait que retarder l’inévitable perdre notre temps précieux.

J’ai toujours entendu dire qu’un couple devient fort lorsque les amoureux sont capables de traverser les pires tempêtes ensembles. On ne m’a jamais dit: « Fred, si tu veux que ton couple persiste à travers le temps, séparez-vous quelques jours, quelques semaines ou quelques mois et tu verras, tout s’arrangera par magie! » Euh… Vraiment? Non. Vraiment pas.

Il faut comprendre qu’avant qu’une personne vienne à la conclusion qu’une pause serait peut-être une bonne solution pour relancer le couple, il y a tout un processus de réflexion qui s’est déjà enclenché depuis un bon bout de temps. Et selon mon expérience, rares sont les discussions qui émanent d’un tel processus. On réfléchit généralement seul, dans son coin. Soit en espérant trouver une solution qui pourrait redonner vie au couple, soit en espérant trouver une façon d’accompagner le ou la partenaire tout droit vers a sortie. Dans les deux cas, il y a un processus inconscient qui nous pousserait à faire un certain deuil de ce qui s’annonce à l’horizon. Un genre de deuil préventif au cas où les choses ne tourneraient pas comme prévu. Donc, si le couple venait à se séparer, le cheminement du deuil serait déjà mis en branle sans en être trop affecté.

Si votre couple chambranle depuis un certain tant, oubliez la pause. Optez plutôt pour une conversation entre quatre yeux où la franchise et l’honnêteté seront mises de l’avant. Car après tout, si vous tenez tant à votre couple, vous aurez un réflexe naturel de lui donner toutes les chances de réussite avant de lui lancer la serviette. Car comme à la boxe, une fois que la serviette touche le sol, c’est la fin d’un long et difficile combat.

Procurez-vous mon livre « Regard Masculin sur le Célibat et les Relations » dès maintenant!

Laissez un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s