L’orgasme

Coil74xUkAEBWzJ

« C’est en donnant un dernier coup que je t’ai senti contractée, incapable d’émettre un son tellement tu voulais profiter de ce moment si fort qui nous unissait, ce moment qu’on avait envie de se partager toi et moi par plaisir d’être ensemble, à l’abri du reste du monde et par désir de se donner à l’autre…« 

L’orgasme est l’apogée d’un ébats amoureux, là où il fait bon se retrouver avec notre partenaire parce que nous avons envie d’offrir dans la plus grande intimité ce que nous avons de plus cher, c’est-à-dire un amour plus grand et plus fort que tout. Relâcher un orgasme est un geste de pure générosité que nous aimons atteindre lorsque le moment est propice à une fusion émotive. Mais est-il nécessaire à toute relation sexuelle? Est-ce qu’atteindre l’orgasme est un impératif pour qu’une relation sexuelle soit complète et satisfaisante? Chacun à son opinion sur le sujet. C’est ce qui fait la beauté de la diversité affective. Mais si je devais répondre à la question, je serais porté à répondre non.

Pour bien comprendre mon raisonnement, je vais faire un parallèle avec le rire. Je connais personne qui déteste avoir un orgasme. Comme je ne connais personne qui déteste rire. Est-ce que nous rions dans toutes les conversations avec notre partenaire? Non. Sommes-nous malheureux ou malheureuses pour autant? Certainement pas! Donc à mes yeux l’orgasme se rapproche étrangement du rire. C’est-à-dire qu’il représente une forme de complicité avec celle que j’aime mais qui n’est pas impératif pour exprimer le bonheur que je partage avec elle. Nous avons tous un besoin de rire comme nous avons besoin de vivre un orgasme. Dans les deux cas, ce but n’est pas le plus important. Pour moi, ce qui compte le plus est le temps de qualité qui je passe avec ma douce. Le reste n’est que de l’extra!

Il est faux de penser qu’un homme qui n’atteint pas l’orgasme s’emmerde. Ça m’arrive de ne pas avoir un seul orgasme lors d’une relation sexuelle et ça ne fait pas de moi un homme ennuyé et/ou ennuyeux! J’ai vite compris avec le temps qu’il n’y a pas juste l’orgasme dans un ébats amoureux. Ce qui le précède est tout aussi important et aussi bon, surtout lorsque les deux partenaires sont sur la même longueur d’onde. Si ma partenaire a autant de plaisir que moi, alors nous avons atteint notre but.

***

Loin de moi d’être dans le besoin, mais si vous ressentez une envie inexplicable de m’encourager pour ce que je fais, sachez qu’il est possible de faire un don via Paypal en cliquant ici. Un câlin virtuel vous sera envoyé lors du dépôt. Tout montant accepté!

2 réflexions sur “L’orgasme

  1. je pense qu’il est important de parler de cela, merci de le faire. L’acte sexuel n’a en fait comme rôle que l’expression de la sexualité des partenaires qui s’y livrent, elle a donc autant de visages que de rencontres. Dans cette optique, l’orgasme n’est donc pas un aboutissement en soi, même si on l’apprécie particulièrement. Il y a autant de dimensions à l’acte sexuel qu’il y a de dimension à la communication et là, il s’agit bien de communication, celle des corps; l’échange et le partage des sens et de ce qu’ils nous inspirent. Très belle journée. ar

    Aimé par 1 personne

Laissez un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s