T’avoir dans la peau

amour-amoureux-couple-coeur

« Y a pas à dire, tu chamboules tout en moi. Tu crées quelque chose que je ne peux comprendre ni contrôler. Lorsque j’entends ton nom, croise ton regard ou entends ta voix, je ne me peux plus. J’ai envie de tout laisser tomber pour me retrouver dans tes bras et m’imprégner de ton odeur, sentir la douceur de ta peau et garder ton coeur juste pour moi.

Dis-moi qu’il il y a quelque chose entre nous. Dis-moi que ce que je ressens n’est pas banal et que c’est réciproque. Rassure-moi qu’on ne peut pas laisser passer ça. Dis-le moi, s’il-te-plait. Je t’en supplie…« 

Il peut arriver que l’on ressente l’urgence de mener à terme une obsession qui nous consume, qui nous gruge l’énergie sentimentale qui semble plus fort que tout. Aimer quelqu’un avec obsession, ça frôle presque la folie. Parce qu’il est difficile de concevoir l’impossible, d’accepter la fatalité s’il devait y avoir un échec. En fait, aimer à ce point quelqu’un est comme si on enfonçait nos ongles dans sa peau sans lui demander la permission, sans contrôle et sans retenue. Ce n’est pas sain. Ni pour nous, ni pour celui où celle qui reçoit cet amour.

Vivre une obsession sentimentale, c’est vivre aveuglément. C’est fuir. Agir sans réflexions et dans la confusion. C’est se demander si nous ne sommes pas devenus fous tellement nous avons de la difficulté à se reconnaître dans nos agissements face à l’autre. C’est se répéter sans cesse dans sa tête que tout ira bien alors que nous savons pertinemment que tout est insensé au point de se retrouver les mains vides, parce que l’autre juge qu’il n’est pas digne de recevoir tout cet amour.

Un amour du genre nous quitte jamais. Il est là, perché quelque part dans notre vie, à refaire surface dans nos pensées aux moindres éléments qui nous rappellent l’être tant aimé. C’est un souvenir immortel qu’on ne peut laisser aller et avec lequel nous devons se bâtir le reste de notre existence.

Heureusement, un amour obsessionnel peut devenir fusionnel lorsque les deux parties s’aiment aussi intensément l’un de l’autre et peut créer une relation extraordinaire. Je pense que c’est ce que nous souhaitons tous au fond de nous. Mais est-ce à ce point nécessaire? Est-ce une quête à l’amour absolu qui nous empêche d’apprécier un amour plus discret, dénudé de tout feu d’artifice mais tout aussi sincère et réel? Ne se sentir qu’aimer ne pourrait-il pas être la meilleure façon de connaître un bonheur amoureux et une vie disons… Plus équilibrée?

Laissez un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s