Next!

etapes-lesquelles-passons-tous-apres-rupture-amoureuse-2

« Tu n’étais qu’une histoire sans lendemain. Nous avons eu du plaisir ensemble mais ce sera tout pour moi. Je suis désolée. Bonne chance pour la suite. » Ce mot, on me l’avait déjà écrit sur un bout de papier laissé sur le coin de ma table de chevet.

Ça vous rappelle des souvenirs? Une situation particulière? Ou peut-être avez vous rêvé de dire ça à quelqu’un pour qui, au bout du compte, n’en valait pas le coup? Oui, je sais… C’est navrant. Très navrant même. Mais ça ne veut pas dire qu’il faut baisser les bras pour autant car cette relation n’était rien de plus qu’un lot de circonstances. Autrement dit, je pourrais interpréter ça comme un mauvais timing, rien de plus.

Le plus difficile dans toute cette affaire est d’accepter ce qui vient de se passer. Qu’on soit la personne qui largue ou l’inverse, il y a un goût amer qui nous reste dans la bouche parce qu’on a toujours l’impression que c’est une relation brouillon dans laquelle on veut jamais se retrouver. C’est comme si on perdait encore une fois notre temps. Il y a des relations sur lesquelles on passe vite l’éponge, mais qu’arrive-t-il lorsqu’un amour sincère et puissant s’installe chez l’un et reste inexistant chez l’autre?

Je pense que c’est dans ce genre de relation que naissent les plus grandes frustrations. Les différences sentimentales sont si grandes qu’elles peuvent créer à elles seules le goût de ne plus vouloir aimer par la suite. Je trouve ça dommage car je ne crois pas qu’on doit se priver d’aimer à nouveau après une expérience du genre. Si j’avais eu ce réflexe, je n’aurais plus été en relation dès l’âge de 18 ans!  Je crois plutôt qu’il faut se donner le droit de revivre de nouvelles aventures sentimentales parce que c’est à travers elles qu’on en apprend plus sur soi et sur l’influence qu’on peut exercer chez les autres. Couper les ponts dans cette sphère de notre vie est en quelque sorte tuer une partie de nous. C’est peut-être naïf de dire ça. Je ne sais pas.

Il faut croire que je suis un éternel optimiste à ce niveau.

 

Une réflexion sur “Next!

  1. Anne dit :

    Oui c est exactement ça. On meurtrie une partie de nous en quittant la personne, mais on se meurt à petit feu en restant tout en sachant que nos sentiments ne sont pas partagés. Choix oh combien difficile à faire. Rester et continuer despérer que les sentiments vont évolué ou partir et se reconstruire ?

    J'aime

Laissez un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s