M’aimes-tu?

b977836390z-1_20160212173632_000gj665v3f9-2-0

Les jours filent à une vitesse folle mais nous sommes ensembles, heureux et épanouis en tant que couple. On rit, on réalise des projets, on prend soin de nous. Non pas que je sois inquiet de notre relation, bien au contraire, mais parfois je me questionne sur l’amour que tu portes à mon égard. Quand je te vois réaliser tes projets personnels, je me demande si tu prends ce temps pour m’oublier ou pour penser à moi, à prendre plaisir de t’ennuyer de moi, de ma folie et de mes caresses pour apprécier davantage ma présence à tes côtés.

je veux que tu saches que pour ma part, je suis bien avec toi. Que tu sois là, tout près ou non. Je pense toujours à toi, à ce que nous devenons tous les deux face à ce monde parfois trop fou à mon goût. Mais nous, c’est plus fort que tout et je ne veux en aucun cas perdre ce que nous avons réussit à bâtir ensemble. Alors dis-moi, m’aimes-tu? M’aimes-tu vraiment par désir ou par obligation? M’aimes-tu, moi, pour ce que je t’apporte, te procure et ce que j’éveille en toi quand ton regard croise le mien?

Pas que je m’inquiète, mais j’aime être rassuré à l’occasion. J’aime savoir que je plais. Que je TE plais. Parce que tu me plais encore et toujours, comme la première fois où je t’avais rencontré. Et en ce moment j’ai besoin de me sentir aimé et désiré. Peut-être parce que j’ai l’impression qu’on se distancie toi et moi à cause de nos activités et notre routine qui, avouons-le, peut peser lourd dans la balance lorsque vient le temps de se retrouver enfin seuls, en couple, en toute intimité sans être brusqués par quoi ou qui que ce soit. N’arrête jamais de me sourire, de me prendre dans tes bras et de m’embrasser. J’en ai grandement besoin. C’est mon phare sur ce que nous vivons. C’est ma raison d’être avec toi parce que tu procures en moi un grand bien.

Tu n’es pas obligée de me répondre mot à mot « oui, je t’aime ». je veux juste que tu ne perdes pas de vue que j’ai besoin de le ressentir à l’occasion, soit par tes gestes, ton regard ou par le temps que tu décides de nous consacrer. J’aime ça quand tu me prends par surprise pour me rappeler qu’on est pas juste ensemble pour le métro-boulot-dodo. Nous sommes là l’un pour l’autre. Tachons de ne jamais l’oublier…

Laissez un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s