La douleur

violence-conjugale

« Y a des fois où tu voudrais que ça finisse. Mais le regard de détresse de tes enfants éveille en toi une force que tu n’avais jamais imaginé auparavant. Alors tu encaisses les coups et n’attends que le moment propice pour prendre la fuite avec eux. Puis lorsque la porte de sortie est à portée de main, tu fais l’impensable. Laissant derrière toi l’agresseur nourrit d’une rage qui résonnera dans ta tête pour toujours…

Ton courage, tu l’as eu grâce à tes enfants. Tu l’as eu grâce à ton désir de connaitre une vie  nouvelle malgré tout ce que tu avais connu avant que le couple ne devienne cette prison qui t’a trop longtemps isolé de tout épanouissement. Malgré les fenêtres placardées et la muselière, celui que tu aimais au point de fonder une belle famille n’a jamais réussit à te briser comme il l’aurait voulu. Tu as gardé ta droiture malgré les ecchymoses et la violence psychologique qu’il t’infligeait sans retenue. Aujourd’hui, tu as su te relever. Tu as su reprendre ta dignité en tant que mère mais surtout en tant que femme. Certaines blessures resteront, mais les cicatrices t’aideront à garder le cap vers le bonheur auquel tu as longtemps rêvé… »

Ne jamais abandonner est surement l’adage le plus répété chez les victimes de violence conjugale. Cette force brute qui détruit tout sur son passage jusqu’à ce que la victime décide de se tenir debout et de faire face à son plus grand ennemi. À chacun de vous, qui que vous soyez et où que vous soyez, je vous souhaite tout le bonheur qui vous est dû. Et dites-vous qu’il y aura toujours une personne prête à vous aimer pour ce que vous êtes et non pour ce que vous devriez être à leur yeux.

Une réflexion sur “La douleur

Laissez un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s