Le rideau

vorhang

Lorsqu’on assiste à un spectacle et que le rideau se referme, on sait que ce moment indique la fin. On sait qu’il est temps pour nous de quitter la salle et qu’on doit reprendre notre vie comme elle était.

Mais, en amour, le rideau est invisible. On doit donc essayer de le faire voir par notre partenaire lorsque vient le temps de mettre un terme à la relation. Quand le moment survient, on se rend vite compte que ce n’est pas tout le monde qui est visuel…

En amour, tirer le rideau n’est pas chose facile. En fait, on peut se demander à quel moment doit-on penser à le refermer. Existe-t-il un instant précis où on doit se dire « maintenant, je crois qu’il est temps pour moi de mettre un terme à ma relation »? Oui, il y en a un. C’est le temps où notre coeur ressent plus de la douleur que de l’amour. C’est le temps où on se demande si le bonheur ne serait-il pas en train de s’effriter peu à peu dans notre vie conjugale. Lorsqu’on s’interroge si l’autre nous aime encore et que nous avons la mauvaise habitude de faire la sourde oreille ou d’opter pour le mutisme, c’est un indicateur qu’il y a quelque chose qui cloche. C’est signe qu’il y a eut négligence dans notre couple et que si nous restons insensible à ce questionnement, il est peut-être temps de refermer ce fameux rideau.

Il n’existe pas de moment propice pour annoncer une mauvaise nouvelle. Qu’importe la façon qu’on utilise pour le faire, elle restera toujours aussi mauvaise même si on fait l’annonce avec des ballons et des confettis. Cependant, il peut être difficile d’annoncer clairement que c’est terminé. Il est encore moins facile de maintenir fermement sa décision et s’assurer que l’autre a bel et bien compris notre intention. C’est pourquoi tant de gens s’accroche encore et toujours à l’autre dans l’espoir qu’il y est un retour possible. Si nous sommes fermes et assumons notre décision de mettre un terme à notre relation, l’acharnement de notre (ancien(ne) partenaire) ne durera pas une éternité. Loin de là.

Annoncer la fin à quelqu’un est signe que nous avons envie de prendre soins de nous. C’est égoïste, certes, mais nécessaire si nous souhaitons éviter de sombrer dans un tourbillon sans fin et vivre malheureux(se). Il faut comprendre que lorsqu’on se retire de la vie de quelqu’un d’autre, ce n’est pas à nous à gérer sa déception. Nous avons assez de travail à faire pour se remettre sur la bonne voie qu’on n’a pas besoin de garder l’autre attaché à notre cheville bien longtemps.

 

Laissez un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s